Vers l’autoconservation des ovocytes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le débat sur la PMA, initialement relégué au second plan de la place publique au profit du mariage pour tous, point tout doucement dans l’hémicycle et donc dans nos informations quotidiennes.

Mais si la Procréation Médicalement Assistée passe progressivement au premier plan, il existe encore dans son sillage un second plan dont on parle moins : celui de l’autoconservation des ovocytes. Il s’agit pourtant d’une avancée susceptible de transformer en profondeur le milieu de la maternité en France.

Le CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français) s’est en effet, à la mi-décembre, prononcé en faveur de l’autoconservation qui consiste à congeler les ovocytes grâce à la technique de vitrification ovocytaire (refroidissement ultra rapide des ovocytes à – 196 degrés) en vue d’une utilisation future.

Cette technique permettrait de maintenir un bon niveau de fertilité chez les femmes âgées d’environ 30 ans à 43 ou 45 ans. Le deuxième âge de cette fourchette est actuellement discuté par les spécialistes pour apporter des solutions aux problèmes d’infertilité sans pour autant inciter les femmes à se lancer dans des grossesses tardives.

Nous vous invitons à consulter cet article très complet sur le sujet pour plus d’informations.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »